Travaillons ensemble

RÉACTION DU NMQ FACE À LA DÉMARCHE DE CONVERGENCE DES MEMBRES D’ON ET DE QS

Que tous ceux qui aspirent à militer dans le prochain camp du OUI commencent tout de suite à y travailler ensemble. Tout autre scénario relèverait de la partisanerie et serait contre productif.

Le Nouveau Mouvement pour le Québec salue la démarche de convergence des membres d’Option nationale et de Québec Solidaire vers l’indépendance du Québec. La grande famille indépendantiste doit voir d’un bon œil la volonté de Québec solidaire d’exclure toute ambiguïté quant à la question nationale de son programme électoral. On doit également saluer la reconnaissance par Option nationale de l’existence d’autres porteurs légitimes de la cause nationale qu’eux-mêmes. Si le NMQ est enthousiaste face à la «redoutable synergie» que constituerait une alliance entre ON et QS, il l’est encore plus face à l’idée d’une union encore plus large, cimentée autour des résultats d’une assemblée constituante par exemple, qui réunirait tous les tenants d’une constitution du Québec. Depuis sa création, le NMQ affirme que l’énergie nécessaire à la naissance du pays ne pourra pas être déployée que par un seul groupe d’indépendantistes, aussi militants soient-ils, mais uniquement par l’ensemble des membres de notre grande famille. Que tous ceux qui aspirent à militer dans le prochain camp du OUI commencent tout de suite à y travailler ensemble. Tout autre scénario relève de la partisanerie et est contre productif.

En ce sens, malgré un refus initial de la part de leurs dirigeants respectifs, nous espérons que les membres de Québec Solidaire et d’Option nationale continueront à travailler à la convergence de leurs forces.


1 Commentaire


  1. Hélène Mackay

    Monsieur Curzi

    Je crois que vous vous illusionnez
    grandement au sujet de Q.S.,

    parlant de la «redoutable synergie» que constituerait une alliance entre ON et QS. » Suite à plusieurs lectures, sutout VIGILE.NET, LOUISE MAILLOUX, L’AUT’JOURNAL, des lecteurs de Vigile et du Devoir ETC., je ne peux faire aucune confiance à Q.S..
    J’étais parmi les premiers membres du NMQ et de d’O.N.
    mais ne peux plus en être.

    Hélène Mackay

faire un don