Le NMQ publie un sondage soulignant que les partis indépendantistes ne sont pas à l’écoute de leurs militants

25 novembre, 2012  |  Blogue, Communiqués de presse, Médias

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Convergence des forces indépendantistes

Le NMQ publie un sondage soulignant que les partis indépendantistes ne sont pas à l’écoute de leurs militants

Montréal, 25 novembre 2012 – En marge de la place publique sur l’indépendance et la réconciliation intitulée SE RETROUVER, SE CONSTITUER, S’ÉMANCIPER qui a lieu aujourd’hui au Théâtre Plaza à Montréal, le Nouveau Mouvement pour le Québec publie un sondage soulignant que les partis politiques indépendantistes ne sont peut-être pas à l’écoute de leurs membres lorsqu’il s’agit de discuter de la convergence des forces indépendantistes.

Le NMQ a sondé les 13 000 signataires de l’Appel au Front Uni et sympathisants du NMQ et leur a soumis quatre questions au sujet d’une proposition de convergence qu’il souhaite que chaque militant des parti indépendantiste soumette aux instances de son parti. Ce sondage non-probabiliste a été réalisé auprès de 503 répondants entre le 24 novembre à midi et le 25 novembre à la même heure. Il était impossible pour une même personne de répondre deux fois à ce sondage.

À la première question «Êtes-vous membre d’un parti politique indépendantiste?», les personnes sondées ont répondu oui à 49,9% et non à 49,1%.

À la seconde question «Si oui, accepteriez-vous de faire la promotion de cette proposition au sein des instances de votre parti ?», les 251 personnes qui se sont déclarées membres d’un parti politique indépendantiste ont répondu qu’ils souhaitaient le faire dans une proportion de 58,5% contre 24,8%.

Les 250 autres répondants qui ne s’alignent pas pour un parti politique indépendantiste ou un autre souhaitent, dans une proportion de 62,1%, transmettre la proposition du NMQ à une connaissance qui milite dans un parti indépendantiste afin de le convaincre d’en faire la promotion au sein des instances de son parti. 18,1% des répondants se sont exprimés contre.

Enfin, à la dernière question, «Dans tous les cas, accepteriez-vous de participer à un congrès national québécois tel qu’exprimé dans la Lettre aux militants des partis indépendantistes?», les 503 répondants se sont exprimés en faveur dans une proportion de 72,5% contre 14,8% en défaveur.

Cette proposition de congrès national québécois, réunissant les militants des partis indépendantistes, est contenue dans la Lettre aux militants des partis indépendantistes que vous pouvez consulter sur le site internet du NMQ. Cette lettre contient également la proposition à transmettre à tous les militants des partis indépendantistes.

«Les résultats de ce sondage montrent que les directions des partis politiques doivent être plus sensibles à l’idée de la convergence des forces indépendantistes ainsi qu’à la reconnaissance de la diversité des voix du mouvement indépendantiste», explique Jocelyn Desjardins, co-porte-parole du NMQ. «En effet, leurs membres eux-mêmes souhaitent qu’une telle convergence ait lieu. Ils doivent travailler à la matérialiser plutôt qu’à la repousser».

« Nous sommes encouragés de voir que 72,5% des personnes sondées souhaitent qu’un Congrès national réunissant tous les militants des partis indépendantistes ainsi que les personnes qui ne s’alignent pas dans un parti indépendantiste afin d’aider à formaliser cettre convergence des forces», affirme Lauréanne Daneau.

 

-30-

 

Pour plus d’information :
media@unnouveaumouvement.org

 

 


3 Commentaires


  1. Laurent Desbois

    Effectivement, seulement 50%, des électeurs du soit disant parti souverainiste QS sont pour l’indépendance et ceci… conditionnellement à ce que ce soit à gauche. .. 45% des membres de QS sont aussi membres du NDP fédéralistes et centralisateur!
    https://www.facebook.com/#!/photo.php?fbid=412866075449632&set=a.382197488516491.87570.147374748665434&type=1&theater
    24 nov. 2012
    http://www.ledevoir.com/documents/pdf/Sondage_DevoirGazette24nov.pdf

  2. Yvan Lemire, retraité

    C’est vrai que les partis politiques indépendantistes n’écoutent pas leurs membres. Je trouve très important qu’il y ait un Front Uni large de l’ensemble du mouvement souverainiste et de toutes les organisations souverainistes.

    Les petits partis sont méprisés par les gros partis (PQ et BQ). Ceux-ci veulent faire l’unité en écrasant les petits partis. Ils n’ont pas encore compris le pourquoi de leur stagnation ou de leur défaite. Les petits partis sont là pour rester. Un Front Uni renforcierait tout le monde. Le statut quo est un échec. La Catalogne nous le montre; on est entré dans l’ère du multipartisme et ne pas le reconnaître nous voue à d’autres échecs.

  3. Il me semble y avoir un biais méthologique dans votre sondage: vous questionnez les membres du NMQ et les signataires du Front uni: j’ose espérer qu’ils sont majoritairement pour un «front uni», ce pour quoi ils sont sympathisants du NMQ ou signataire du manifeste!

    Pourtant je considère que votre réflexion est pertinente: en tant que militant QS, je sais que plusieurs militants et électeurs de QS sont très sensibles à cette question.

faire un don