Prochain rendez-vous : la Convergence nationale

6 avril, 2013  |  Communiqués de presse

Québec, le 6 avril 2013 – Le Nouveau Mouvement pour le Québec salue les représentants des trois partis politiques indépendantistes (Alexandre Cloutier du Parti Québécois, André Frappier de Québec solidaire et Jean-Martin Aussant d’Option nationale) qui, dans leur discours pour conclure les États généraux sur l’indépendance ont reconnu à l’unanimité la nécessité de travailler à la convergence de toutes les forces indépendantistes.

« En conclusion de leur première phase, les États généraux sur l’indépendance ont ainsi mis la table pour la prochaine étape de notre printemps indépendantiste qui est le Congrès de la Convergence nationale, du 24 au 26 mai à l’Université du Québec à Montréal », affirme Jocelyn Desjardins, coporte-parole du Nouveau Mouvement pour le Québec. « Nous sommes très contents d’entendre les partis dire qu’ils seront de la convergence, avec les citoyens, pour discuter concrètement des moyens de parvenir à une meilleure cohésion ».

« Cela ouvre la porte pour une discussion concrète sur les modalités d’une convergence de toutes nos forces », ajoute Lauréanne Daneau, coporte-parole du NMQ. « Bien sûr, les partis indépendantistes pourront avancer vers le Congrès en dégageant entre eux des pistes d’unité, mais celui-ci aidera également à jeter les bases citoyennes et politiques de la convergence de toutes les forces indépendantistes »,

Le NMQ salue également le travail réalisé depuis un an et demi par les sept commissaires des États généraux sur l’indépendance. Il note aussi que beaucoup d’éléments qu’il revendique depuis la publication du manifeste Brisons l’impasse en août 2011 se retrouvent dans la démarche adoptée dans la deuxième phase des États généraux sur l’indépendance (ex.: la réhabilitation du terme indépendance dans le nouveau nom de ces États généraux et l’adoption d’une démarche devant mener à l’organisation d’une assemblée constituante). Enfin, le NMQ rencontrera dans les prochains jours le président du Conseil de la souveraineté, Gilbert Paquette, afin de continuer à préparer la suite logique de ces États généraux, soit le Congrès de la Convergence nationale.

Enfin, le NMQ convie tous les indépendantistes de bonne volonté à s’inscrire au Congrès de la Convergence nationale et à participer à l’effort de convergence de toutes nos forces. « Chacun trouve l’idée de la convergence noble et louable. Aujourd’hui, celle-ci a été unanimement reconnue par tous les partis et citoyens présents aux États généraux. Il appartient maintenant à tous de la faire véritablement arriver », conclut Jocelyn Desjardins.

-30-

Pour plus de renseignements:
media@unnouveaumouvement.org
514-604-6273


Les commentaires ne sont pas permis pour ce billet.

faire un don