Le NMQ réitère son soutien au Conseil de la souveraineté du Québec « Nous continuons le travail! »

11 juin, 2013  |  Communiqués de presse

Montréal, 9 juin 2013 – L’exécutif du Nouveau mouvement pour le Québec (NMQ) prend acte du départ de Jocelyn Desjardins, fondateur et coporte-parole du NMQ.

La question du financement du Conseil de la souveraineté (CSQ) invoquée par M. Desjardins pour justifier son départ est effectivement un enjeu important. L’exécutif du NMQ y est sensible, mais force est d’admettre que d’importantes étapes ont été franchies lors de la réunion du CSQ d’hier. « Nous sommes contents que l’ensemble des objectifs du NMQ ait été atteint lors de l’adoption des modifications aux statuts du CSQ hier en après-midi » a soutenu Lauréanne Daneau, porte-parole du NMQ.

Le CSQ est devenu, à partir d’hier, une organisation vouée à la mobilisation de la société civile non partisane et, par le fait même, les partis politiques ont perdu leur droit de vote au conseil d’administration conformément à la position adoptée par les participants au congrès de la Convergence nationale le mois dernier. Hier, le NMQ a obtenu un siège au conseil d’administration du nouveau CSQ qu’il mettra à profit pour assurer que cet organisme travaille à l’abri de toute influence indue. « Nous allons travailler dans un esprit de convergence des forces indépendantistes avec les autres organisations membres du CSQ » a déclaré Lauréanne Daneau, porte-parole du NMQ.

Par ailleurs, les membres de l’exécutif souhaitent saluer le travail exceptionnel de Jocelyn Desjardins au sein de la grande famille indépendantiste. « Jocelyn a donné énormément de temps et d’énergie, alors qu’il a cinq enfants à la maison, c’est donc une contribution extraordinaire que nous saluons aujourd’hui. », a déclaré Lauréanne Daneau, porte-parole du NMQ.

Tout en souhaitant à Jocelyn Desjardins du temps de qualité avec sa famille, l’équipe du NMQ est résolument tournée vers la réalisation des projets de mobilisation qui ont été adoptés lors du premier congrès de Convergence nationale tenu à la fin mai. « Depuis le congrès de la Convergence nationale où tous les partis indépendantistes ont lancé un appel à la convergence de toutes nos forces, notre organisation a connu une croissance significative qui témoigne bien de l’intérêt pour nos projets », a affirmé la porte-parole du Nouveau Mouvement pour le Québec, Lauréanne Daneau.

Lors du congrès de la fin mai, le NMQ a reçu le mandat de tenir un deuxième congrès en 2014 et d’élaborer un plan en vue de tenir des élections primaires indépendantistes dans certaines circonscriptions. Un comité de suivi, qui sera mis sur pied dans quelques jours, aura la responsabilité de mettre en branle le plan d’action découlant du congrès.

Pour plus d’informations sur la Convergence nationale, nous vous invitons à visiter l’hyperlien suivant.
-30-
Pour plus de renseignements :

Lauréanne Daneau, porte-parole du NMQ et de la Convergence nationale
819-944-1806

Julien Levac-Joubert, relations de presse
julien@convergencenationale.org
438-777-6867


Les commentaires ne sont pas permis pour ce billet.

faire un don