L’ambition de rompre

4 septembre, 2014  |  Dossiers

À la veille du grand rassemblement destiNation des 20 et 21 septembre prochains, L’Action nationale consacre un dossier à cette ambition de rompre avec le passé qui innerve les efforts du NMQ et du Conseil de la souveraineté impliqués dans l’organisation de l’événement.

Nous vous invitons à en lire un extrait ici. Le numéro sera en vente au courant de la semaine prochaine sur le site web de L’Action nationale.

Vous pouvez toujours vous inscrire à destiNation et partagez le message !

Capture d’écran 2014-09-04 à 09.11.29


1 Commentaire


  1. Normand Painchaud

    Je ne connais pas toutes les motivations qui incitent à l’indépendance, mais j’en ai quelques unes qui sont d’ordre émotif et d’autre de nature plus rationnelle.
    Ce que je me dis en partant, c’est qu’on ne fait pas l’indépendance avec l’idée de continuer à peu près comme avant, avec le même genre d’objectifs économiques, culturels ou sociaux. Je veux un pays qui fonctionne autrement, dans sa façon d’accepter les nouveaux arrivants de même que ceux qui nous ont précéder, les premières nations.
    Il faut appréhender la question de l’environnement avec toute l’importance nécessaire. La question de croissance vs décroissance ou encore stabilité économique. La question de distribution des richesses, de l’inégalité des richesses…
    Enfin, je veux d’un pays qui traite les choses de la vie autrement, sinon, à quoi bon?

faire un don